Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

Des formes plus ou moins graves de la maladie peuvent survenir. (photo: AFP/Bertrand Guay)

24 février 2021 08:00

Santé au Luxembourg

Pourquoi le Covid est parfois bénin, parfois grave?

LUXEMBOURG - Symptômes ou pas, graves ou non: tout le monde ne réagit pas au Covid de la même manière. Le professeur Dirk Brenner répond.

L’essentiel: Quelle est la cause n°1 d’un Covid grave?

Dirk Brenner, professeur d’immunologie et de génétique au Luxembourg Institute of Health et à l’Université du Luxembourg: La vieillesse, car notre système immunitaire aussi prend de l’âge. Et les facteurs de risque, comme le tabagisme, le surpoids, le diabète… s’accumulent au fil du temps.

Pourquoi les jeunes sont-ils mieux protégés

Les seniors ont une vaste mémoire immunologique, mais paradoxalement, confrontés au virus, leurs défenses semblent avoir du mal à se concentrer. À l’inverse, l’inexpérience d’un système immunitaire jeune est sa force. Il doit générer des défenses qui pour lui sont nouvelles, et qui visiblement sont plus efficaces.

Les cas très graves sont générés par un système immunitaire qui surréagit?

Oui, le système est hyperactivé. Il devient incontrôlable et provoque des dommages en aggravant la maladie.

Pourquoi certains cas graves sont-ils jeunes?

La raison reste peu claire. Cela peut être dû à une exposition au virus plus importante ou cela peut être génétique. Dans certains cas graves, jeunes ou âgés, c’est le corps lui-même qui a désactivé ses défenses.

Les symptômes diffèrent…

Il est difficile de dire pourquoi. Cela est probablement lié au degré d’exposition. La perte de goût et d’odorat seraient indicateurs de cas légers à modérés, par opposition à la fièvre.

Pourquoi certains variants sont-ils plus agressifs?

Tous les virus mutent. Ils s’adaptent à leur environnement, car au fur et à mesure que l’immunité de la population augmente, il devient plus difficile pour eux de se répliquer. Ce n’est pas un processus dirigé mais aléatoire. C’est le variant le moins reconnu par notre système immunitaire qui prévaudra.

(Propos recueillis par Séverine Goffin/L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats