Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

25 février 2021 10:00

Musique

«Le renard est important pour les Luxembourgeois»

Le trio luxembourgeois Reis-Demuth-Wiltgen revient avec un quatrième album intitulé «Sly». Rencontre avec les trois musiciens.

«L'essentiel»: Ce nouvel album s'articule autour de vos racines luxembourgeoises. Comment cela se traduit-il? Michel Reis (piano)/Marc Demuth (contrebasse)/Paul Wiltgen (batterie): Cela ne se traduit pas directement dans l'inspiration musicale. C'est plus une idée générale. Le renard est important pour les Luxembourgeois depuis l'œuvre de Michel Rodange. Une peinture de renard nous avait plu et il est également sur la pochette. C'est important d'être conscient de ses racines.

À quel moment le disque a-t-il été enregistré? C'était en mai 2019, nous aurions dû le sortir en mai 2020 mais nous l'avons décalé à cause des concerts annulés. Il est déjà sorti au Japon, où nous devrions aller jouer cet automne. Il y a de nombreux amateurs de jazz.

Comment se passe la collaboration avec le label? C'est notre troisième label depuis nos débuts en 1998, et le second disque sur CAM Jazz. C'est un label prestigieux, qui nous ouvre au marché italien et à l'international.

Vous allez jouer samedi au Echter'Jazz Festival. Une joie de retrouver la scène? Oui, car nous n'avions plus joué en live depuis juin dernier à la Philharmonie de Luxembourg. Il y aura 100 personnes (NDLR: le concert est complet) et ce sera diffusé en livestream. Ces derniers mois, on s'habitue à jouer devant la caméra. C'est bien qu'il y ait du public, pour les personnes présentes dans la salle comme pour celles qui regardent.

D'autres concerts sont-ils prévus par la suite? Oui, nous allons nous produire à Munich à la mi-mars, pour un autre concert filmé. Puis nous aurons des dates au D'Jazz Festival, à Dijon le 21 mai et au Leopolis Jazz Festival, en Ukraine, le 24 juin. Et normalement nous avons une tournée programmée en Allemagne cet automne.

Vous tournez beaucoup dans le monde entier. Comment avez-vous géré les derniers mois? Nous nous sommes concentrés sur l'aspect business du groupe. Nous avions des échanges réguliers. Cela nous a permis de travailler sur des idées de vidéos, avec toujours la sortie de l'album en vue, et de développer également nos réseaux sociaux.

(Recueilli par Cédric Botzung/L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats