Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

Quand s'arrêtera la hausse du prix des carburants? (photo: AFP)

14 septembre 2021 15:52

En France

Deux euros le litre d'essence, c'est pour demain

La hausse ininterrompue du prix des carburants, depuis plusieurs semaines, risque de faire tomber une barre symbolique dans l'Hexagone.

Dans la plupart des pays d'Europe, le constat est le même depuis plusieurs semaines. Les prix des carburants sont orientés à la hausse, à cause de l'envolée des prix du pétrole. En l'espace d'un an, le cours du baril de Brent a ainsi augmenté de plus de 86%, pour atteindre 74 dollars. Conséquence: les prix de l'essence flirtent parfois avec les 2 euros/litre. Ce seuil symbolique risque bien d'être franchi au cours des prochaines semaines en France.

À Paris, les prix du sans plomb 95 et sans plomb 98 atteignent par exemple déjà 1,86 à 1,99 euro/litre, selon un article du Parisien. Des niveaux qu'on retrouve également dans les stations-services sur les aires d'autoroutes. Faire son plein revient beaucoup plus cher qu'il y a un an, entre 10 et 15 euros selon le volume de son réservoir. Le surcoût annuel pour un automobiliste qui fait en moyenne deux pleins par mois s'élève à plus de 240 euros pour le diesel et grimpe à 300 euros pour l'essence.

Le ministère de l'Économie a apparemment une autre grille de lecture concernant la flambée du prix des carburants: «Ils retrouvent simplement leur niveau d'avant la crise du Covid» et montrent que «l'économie repart». Pour rappel, au Luxembourg, le prix du diesel (1,247 euro/l) n'avait plus été aussi cher depuis août 2013 et le prix du sans plomb 98 (1,467 euro/l) depuis octobre 2012.

(pp/L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats