Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

Elon Musk nourrit visiblement de la rancune contre Tim Cook (en médaillon). (photo: afp/photomontage)

03 août 2021 19:38

Tech

Elon Musk sans pitié pour le patron d’Apple

L’entrepreneur a rappelé la valeur de Tesla à Tim Cook, qui n’avait pas daigné le recevoir pour une vente alors que sa marque était au plus bas.

Selon la formule consacrée, Elon Musk et Tim Cook ne passeront pas leurs vacances ensemble. En effet, si on en croit un ouvrage à paraître le mardi 3 août, les deux hommes auraient eu une conversation téléphonique houleuse il y a 5 ans, alors que Tesla faisait face à de gros problèmes de production avec son Model 3.

Elon Musk aurait invité son interlocuteur à racheter sa marque automobile à une condition: «Je suis le PDG.» Il aurait fallu un moment à Tim Cook pour comprendre que Musk voulait tout simplement son poste au sein de la firme à la plus forte capitalisation boursière. Le patron d’Apple aurait alors répondu par un juron et aurait raccroché le téléphone.

Mais les deux hommes ont toujours nié s’être parlé. Relancé à l’occasion de la sortie de ce livre, Elon Musk a confirmé sur Twitter avoir voulu entrer en matière pour des discussions mais sans «aucune condition d’acquisition proposée». Il a aussi réitéré n’avoir «jamais parlé ou écrit de sa vie à Tim Cook». Il en a cependant profité pour remettre une couche sur l’opération qui aurait pu rapporter gros à la firme à la pomme en rappelant qu’à l’époque Tesla valait «environ 6%» de sa valeur actuelle, soit quelque 680 milliards de dollars au cours du jour.

Chez Apple, le démenti de la conversation entre les deux hommes est venu du service de communication, qui a renvoyé à un entretien de son patron datant d’avril dernier. «Je n’ai jamais parlé à Elon, même si j’ai beaucoup d’admiration et de respect pour l’entreprise qu’il a construite», avait répondu Tim Cook à la journaliste vedette de la tech, Kara Swisher. L’ouvrage en question, Power Play: Tesla, Elon Musk and the Bet of the Century, a été écrit par un journaliste du Wall Street Journal.

Elon Musk est habitué à lancer des piques à Apple. Lors de la présentation des résultats de Tesla du trimestre passé, il avait affirmé que la firme de Cupertino utilisait davantage de cobalt que la sienne. Il avait aussi ironisé sur la mainmise d’Apple sur sa boutique d’applications. Par le passé, il avait aussi déclaré qu’Apple était «le cimetière de Tesla» pour justifier le départ d’une série de ses ingénieurs chez son concurrent.

(L'essentiel/laf)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats