Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

01 août 2021 08:30

Twitch

Coup de gueule d’une joueuse contre «Warzone»

La populaire joueuse FaZe Kalei a invité au boycott des tournois publics du jeu après avoir été victime de tricheurs.

C’en était trop pour FaZe Kalei et son équipe. Après avoir croisé un 11e tricheur en l’espace 3 heures de jeu à «Warzone», la streameuse a jeté l’éponge. Dans un tweet supprimé depuis, elle a fait part de sa désolation et a promis qu’on ne la reverra pas de sitôt dans un tournoi public du jeu. Elle a aussi dit espérer que «d’autres streamers (la) suivront».

Kalei a exigé que les lobbies privés deviennent la norme. Les événements publics «nous tuent», a-t-elle souligné: «J’aurais arrêté il y a longtemps, mais ma chaîne a grandi grâce à Warzone. Ça va empirer si rien n’est fait». Dans le format public, les équipes se rendent dans le hall d’accueil pour le «matchmaking». En cas de présence d’un joueur suspect, ils sont autorisés à redémarrer et à chercher un nouveau lobby pour trouver une partie davantage fair-play. Lors du tournoi du 28 juillet en cause, les administrateurs ont fini par intervenir. Cependant, cela n’a pas suffi à l’équipe de Kalei, victime d’un autre tricheur qui a mis abruptement fin à leur parcours.

Malgré le bannissement de plus d’un demi-million de comptes par son éditeur, la présence de tricheurs gangrène le jeu Call Of Duty: Warzone. Des grands noms comme NICKMERCS et CouRage avaient déjà abandonné le titre pour rejoindre le concurrent «Apex Legends».

(L'essentiel/laf)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats