Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

30 juillet 2021 09:00

Mobilité électrique

Quand les monospaces font de la résistance

Armés d'une motorisation full hybride, les S-Max et Galaxy ont de solides arguments.

Si la mode des SUV est bien ancrée, avec pour certains de fortes inclinaisons familiales, Ford ne met pas de côté pour autant les grands monospaces. Pour preuve, le constructeur américain a fait évoluer le S-Max et le Galaxy en les dotant d'une motorisation full hybride. Le bloc qui leur est attribué est connu, c'est celui du Kuga: le 4 cylindres essence de 2 500 cm3 épaulé par un moteur électrique associé à une petite batterie de 1,1 kWh.

L'ensemble, qui développe 190 ch, permet de s'élancer sans le moindre bruit et avec la vivacité offerte par l'appui électrique. Si les accélérations ne sont pas tranchantes sans être ridicules non plus, avec un 0 à 100 km/h passé en une dizaine de secondes, et une vitesse de pointe contenue à 185 km/h, les deux modèles font mieux côté consommation. Sans faire de «folies», les prévisions annoncées, autour de 6,5 litres aux 100 km, ne sont pas loin d'être tenables. Un score que l'on pourrait approcher de plus près, si la régénération à la décélération était encore plus appuyée, le mode L manquant de profondeur.

Un toit ouvrant panoramique

Ces deux versions HEV, où le confort est privilégié à la performance, révèlent aussi un comportement routier plutôt comparable. La direction assistée se montre assez ferme pour avoir du répondant et suffisamment souple pour accéder à des endroits plus étriqués. L'aide au stationnement automatisée se révélant précieuse pour le «gros» Galaxy. Le châssis, excellent, apporte une bonne accroche au sol, les deux familiales se montrant à l'aise sur tous types de parcours. Le poids et la morphologie plus imposants du Galaxy se faisant juste sentir dans les courbes.

La présentation intérieure, devenue vieillotte avec sa profusion de touches, sera gommée par une visibilité au top, réhaussée par un très grand toit ouvrant panoramique. Un puits de lumière encadré par de larges espaces vitrés laissant pleinement profiter du paysage. L'espace à bord, les rangements et la capacité de chargement inchangé malgré la présence de la batterie (2 200 litres pour le S-Max et 2 339 litres pour le Galaxy) sont des atouts indéniables. On embarque jusqu'à sept personnes avec une modularité pragmatique. Spacieux, pratiques, agréables à vivre et à conduire, peu gourmands… Voilà des arguments pour regarder de près ces modèles, qui n'ont rien à envier à beaucoup de SUV.

(Mathieu Vacon / L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats