Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

11 février 2021 06:00

Tradition

Le Jour des amoureux au Portugal!

Au Portugal, on célèbre la «São Valentim», mais plus communément, «Dia dos Namorados», le Jour des amoureux. Et il existe plusieurs traditions.

Le 14 février, la Saint-Valentin, la fête des amoureux, sera célébrée quasiment partout dans le monde. Si elle a pris des allures quelque peu commerciales, elle reste néanmoins bien ancrée dans la tradition populaire. Le Portugal ne fait pas exception à la règle. On y fête la «São Valentim», la Saint-Valentin, mais on évoque plus communément, «Dia dos Namorados», le Jour des amoureux! Il faut remonter au XIXe siècle pour évoquer la Saint-Valentin au Portugal.

Initialement, on s'échangeait des petits mots d'amour qui étaient portés par des messagers, mais au fil du temps, ils se sont transformés en cartes et en cadeaux de plus de valeur… Il existe pourtant des traditions séculaires qui sont encore bien suivies dans certaines villes du nord du pays et en tout premier lieu les «Lenços dos Namorados» (Mouchoirs de la Saint-Valentin). La tradition remonterait, semble-t-il, aux XVIe et XVIIe siècles.

Messages d'amour sur les mouchoirs

Il s'agit d'une pièce de tissu en lin, brodée à la main, avec des couleurs chatoyantes. Elle était utilisée comme un rituel de conquête. «Les femmes le remettaient à leurs prétendants qui l'arboraient en public témoignant ainsi de la réciprocité des sentiments. Dans le cas contraire, l'homme montrait ainsi qu'il ne répondait pas aux avances de la dame et rendait dès lors la pièce de tissu», raconte à L'essentiel, un résident portugais qui s'est intéressé à la question. Les écharpes, mouchoirs, comportaient des messages amoureux, des vers brodés, ou plusieurs dessins.

Située au nord du Portugal, Braga perpétue cette tradition et de nombreux habitants donnent et reçoivent un mouchoir brodé en guise de cadeau de la Saint-Valentin. D'autres villes du nord vivent aussi au rythme des «Lenços dos Namorados», comme Viana do Castelo, ou encore Telões…

Mais chacune a sa façon de broder. Ceux de Aboim de Nòbrega se distinguent par leurs points de croix rouges, très travaillés, rigoureux et sophistiqués. Les autres, plus récents, révèlent une explosion de couleurs vives brodées au point de croix.

Une cruche pour les cadeaux

À Guimarães, une ville située elle aussi au nord du pays, la «Cantarinha dos Namoros» est un cadeau très courant, perpétuant lui aussi, une vieille tradition. Lorsqu'un homme décidait de faire officiellement sa demande en mariage, il devait donner à sa fiancée une «Cantarinha», une cruche en argile. Si la réponse était positive, et si les parents approuvaient cette union, la cruche servait alors à ranger les cadeaux que le marié et les parents s'offraient.

Le Rocher des amoureux

On ne saurait parler de la Saint-Valentin au Portugal, sans évoquer un lieu qui est dédié à l'amour, «La Rocha dos Namorados» (le Rocher des amoureux). On tombe sur ce monolithe qui ressemble à un champignon en arrivant à São Pedro do Corval, dans le centre du pays. La tradition veut que les femmes célibataires s'y rendent pour lancer des cailloux sur son sommet. Si elles réussissent elles sont assurées d'être mariées dans l'année, mais si en revanche elles manquent malheureusement leur but, cela signifie un an d'attente supplémentaire.

«Il existe aussi la tradition de la sérénade à Coimbra», rapporte Manuela Fonseca, chef fruits et légumes chez Delhaize. Dans cette ville universitaire, la plus ancienne du centre du Portugal, «les étudiants chantent la sérénade pour leur promise».

Zoom sur un repas des amoureux! Voilà des idées de repas portugais de nature à combler les amoureux. En entrée, optez pour des rillettes de sardine sur des toasts grillés. En plat principal, les escalopes de poulet au porto et aux champignons, ou les gambas au piri-piri (piment local), seront appréciées. «Lors de la Saint-Valentin, on a aussi pour coutume d'aller sur le port à Porto pour manger du poisson grillé», raconte Manuela Fonseca, chef fruits et légumes chez Delhaize. «On peut également manger du riz mariscada, aux fruits de mer!». Au dessert, rien de tel que les pasteis, ces fameux petits flans pâtissiers. Et pour arroser le tout, une potion d'amour, avec des pétales de rose, de la cannelle et du miel.

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats