Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

Jen découvre une nouvelle vie éprouvante. (photo: Gallimard Jeunesse)

03 mars 2021 09:00

Bande dessinée

La nouvelle vie de Jen à la campagne est difficile

L’arrivée dans une ferme avec sa mère et son beau-père n’est pas facile tous les jours pour Jen, une jeune fille qui a dû mal à trouver sa place.

Vivre à la campagne au milieu d’animaux semble un cadre idéal pour élever des enfants. Ce n’est cependant pas la manière dont Jen voit les choses, dans la bande dessinée «La nouvelle vie de Jen». L’enfant, à la base citadine, a été contrainte de suivre sa mère, partie débuter une nouvelle vie avec son compagnon Walt. Si elle trouve les chats et les poussins mignons, Jen rechigne à faire «les corvées», comme nettoyer le poulailler et s’approcher de «la méchante oie».

La jeune fille préfère se plonger dans ses BD et exercer son talent pour le dessin. Les magasins spécialisés de la ville lui manquent d’ailleurs. Surtout, elle n’aime pas la tournure que prend sa nouvelle vie lorsque débarquent, le temps des week-ends, les filles de Walt. Surtout l’aînée Andy, toujours prompte à la rabaisser. Le comportement du père de famille n’arrange rien. Il est dur avec Jen, qu’il persiste à appeler Jenny, un prénom qu’elle n’aime pas, et prend toujours la défense de ses filles. Tout le monde lui fait ressentir ses lacunes en calcul mental.

Tout s’arrange lorsque Jen trouve peu à peu sa place, via le dessin notamment. Les filles finissent par trouver un équilibre dans la famille recomposée. Très bien écrit et agrémenté de dessins fluides, le récit fait mouche par son côté émotionnel. Dans des notes en fin d’album, l’auteure Lucy Knisley précise que le récit est largement autobiographique. Conçu pour les enfants, «La nouvelle vie de Jen» parle au plus grand nombre, notamment aux adultes.

• «La nouvelle vie de Jen». Lucy Knisley. Gallimard, 18,40 euros.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats