Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

Généralement servi lors de l'apéritif ou à l'occasion de réceptions, le champagne peut aussi accompagner certains plats. (photo: Pixabay)

16 août 2020 18:31

Vin de prestige

Le champagne fait pétiller la cuisine estivale

D’habitude, le vin pétillant se déguste à l’apéritif. Or, il se marie aussi à merveille avec une entrée ou un plat en plein été. Nos suggestions, à consommer avec modération.

Il existe mille et un champagnes. Rappelons qu'il s'agit d'un vin produit uniquement dans la région française Champagne. Il est généralement obtenu en mêlant deux types de raisin rouge (pinot) et un blanc (chardonnay), chaque producteur réalisant ses propres assemblages. Durant la fabrication du champagne, on lui ajoute du sucre. Cette étape, appelée le dosage, est toujours indiquée sur l’étiquette. La mention la plus répandue, Brut, signifie qu’il y a peu de sucre. Demi-sec qu’il y en a beaucoup, Extra brut qu’il y en a très peu et Brut zéro qu’il n’y a pas d'adjonction. Tous peuvent être servis à l’apéritif.

Un millésimé

Dom Pérignon est un nom qui évoque la jet-set. Au-delà de cette image un peu surfaite, c’est aussi un grand vin. Une bouteille de Dom Pérignon est toujours millésimée. C’est-à-dire qu’elle ne contient que la vendange d’une seule année, contrairement à la plupart des champagnes qui mêlent les vins de plusieurs années pour avoir un goût uniforme en permanence. Avec 46% de pinot noir et 54% de chardonnay, ce Brut se savoure avec un tartare de poisson, une nage de lotte aux petits légumes ou un bar grillé. Pour une touche d’exotisme? La cuisine indienne! Elle est idéale aussi pour les végétariens.

Un rosé mythique

Cristal est la cuvée star de la maison Louis Roederer. Millésimée, elle a été créée en 1876 pour le tsar Alexandre II. Près d’un siècle plus tard, en 1974, le producteur lance Cristal rosé avec le même souci d’excellence que pour l’aînée. On colle abusivement l’étiquette de piquette aux vins rosés parce qu’ils sont souvent mal faits. C’est tout le contraire en Champagne, où ils appartiennent aux cuvées de prestige et coûtent donc plus chers que l’entrée de gamme. Le millésime 2012, 55% pinot noir et 45% chardonnay, a une extraordinaire complexité, de la finesse associée à de la rondeur. Ce Brut accompagne une volaille de Bresse, un rosbif, une tagliata de bœuf, du cochon de lait ou une sole meunière. Pour une touche d’exotisme? La cuisine japonaise! Froide et/ou chaude.

Un blanc de noirs

Avec le champagne, il ne faut pas se fier aux couleurs. Ce vin de la maison Dosnon est un blanc de noirs, c’est-à-dire qu’il est fait uniquement avec du raisin rouge auquel on a retiré la peau au cours de la macération. À l’œil, on a l’impression d'un blanc, mais, c’est une autre histoire en bouche. C’est robuste, vineux comme un rouge et vif. Ce brut non millésimé 100% pinot noir se marie avec une terrine de poisson, des courgettes farcies aux légumes et aux crevettes, un carpaccio, du turbot grillé. Pour une touche exotisme? La cuisine libanaise ou éthiopienne!

(L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats