Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

14 septembre 2021 09:36

Mode non genrée

De plus en plus d'hommes craquent pour les collants

Cet accessoire n’est pas réservé aux femmes. Plusieurs marques ont conçu des modèles adaptés à l’anatomie masculine.

«Nous espérons qu’il s’agit d’un premier pas dans le processus de redéfinition de ce qu’est la masculinité», confie Xenia Chen au magazine en ligne Byrdie. La Canadienne a créé la marque de collants Threads en 2018 et a annoncé, il y a deux semaines, le lancement d’une ligne pour hommes, disponible dès la mi-septembre.

Après avoir découvert qu’environ 50% de sa clientèle était masculine, Xenia Chen a conçu une gamme spécialement pour mecs. «Beaucoup de ces hommes portent des collants conçus pour les femmes, mais il n’y a quasi aucune option qui s’adapte à leurs besoins», raconte-t-elle. Pour y répondre, Threads a collaboré pendant dix mois avec 150 hommes, clients de la marque, pour concevoir des collants qui s’adaptent à leur anatomie.

Bien que peu nombreuses pour l’instant, d’autres marques de collants s’intéressent à ce produit. Parmi elles: la polonaise Adrian et l’italienne Emilio Cavallini. La marque allemande Glamory Hosiery propose, elle aussi, des modèles pour hommes, convaincue que les frontières entre mode masculine et féminine sont en train de s’estomper.

Une conviction partagée par Xenia Chen: «C’est une époque passionnante pour la mode, on est en train de remettre en question certains codes, explique-t-elle à Byrdie. Il y a un intérêt croissant pour les vêtements non genrés et je trouve ça génial. J’espère qu’à l’avenir, les hommes qui portent des collants ou une jupe ne seront plus pointés du doigt car, au final, il ne s’agit que de bouts de tissus».

(L'essentiel/Nina Seddik)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats