Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

S'exposer à la lumière des écrans ne facilite pas l'endormissement.

08 avril 2020 09:00

Confinement/Sommeil

De la lumière et de l'exercice pour mieux dormir

LUXEMBOURG - À l'heure du confinement, une baisse d'exercices physiques et un changement de rythme peuvent nuire au sommeil.

En étant confiné chez soi avec le contexte peu rassurant du coronavirus, il n'est pas évident d'éviter de stresser ou de s'inquiéter. Pour le docteur Alexander Pincherle, neurologue aux Hôpitaux Robert- Schuman, «toutes les conditions sont réunies pour avoir une détérioration de la qualité du sommeil».

Notamment chez les personnes plus âgées qui restent enfermées chez elles. «Cela favorise l'endormissement durant la journée et il est alors difficile de s'endormir le soir», explique-t-il. Pour le neurologue et spécialiste du sommeil, il est essentiel de conserver un rythme de vie, même à la maison. «Il faut mettre un réveil le matin et s'exposer à la lumière du jour pour avoir une coupure avec le système biologique».

«Il faut savoir couper les écrans à une certaine heure»

Outre le réveil, il est important de garder une activité physique en pratiquant «au moins 30 minutes d'exercice par jour». Enfin, il est nécessaire de conserver une régularité dans l'heure des repas et ne pas manger trop gras le soir, au risque d'avoir un impact sur le sommeil.

Concernant les personnes sujettes à l'anxiété, Alexander Pincherle recommande de limiter l'accès aux informations et de pratiquer «la lecture, d'écouter de la musique ou encore de regarder un film». Avec le télétravail et les cours à la maison, nous sommes tous plus exposés aux écrans. «Il faut savoir couper les écrans à une certaine heure. Les lumières des écrans réduisent la production de la mélatonine, qui favorise l'endormissement».

(Noémie Koppe / L'essentiel )

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats