Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

95% des consommateurs au Luxembourg sont aujourd'hui équipés en compteurs intelligents, indique Luxmetering. (photo: Editpress/François Aussems)

21 octobre 2020 19:38

Énergie au Luxembourg

Les compteurs intelligents critiqués par l'ILR

LUXEMBOURG - L'Institut luxembourgeois de régulation (ILR) déplore que les nouveaux services sur base des compteurs intelligents «se font toujours attendre».

«Les bénéfices du système de comptage intelligent se font encore attendre». Alors que les compteurs intelligents d'électricité sont aujourd'hui installés dans quasiment tous les ménages, l'Institut luxembourgeois de régulation (ILR), qui a publié, mardi, son bilan de l'électricité et du gaz naturel pour l'année 2019, déplore le fait que «la communication journalière des données de comptage quart-horaires du gestionnaire de réseau vers le fournisseur n'est pas encore assurée à grande échelle. De plus, il n’existe pas non plus à l’heure actuelle de dispositif  "plug and  play" sur le marché qui permettrait aux consommateurs de lire le port de connexion local de leur compteur». Par conséquent, le consommateur a difficilement accès à ses données réelles de consommation et le fournisseur n'est pas en mesure de développer de nouvelles offres «flexibles et dynamiques», regrette l'ILR.

Contacté, Paul Hoffmann, le directeur de Luxmetering, le groupement d'intérêt économique qui réunit les sept gestionnaires des réseaux, concède que le développement des nouveaux services «prend du temps», même si «de plus en plus de données sont transférées chaque jour». Il ajoute qu'une application doit être commercialisée prochainement par tous les gestionnaires pour permettre aux consommateurs de lire le port de connexion local de leur compteur.

Objectif repoussé pour le gaz naturel

Pour rappel, le Luxembourg s’est doté en 2012 de dispositions légales qui mandatent les gestionnaires de réseau à remplacer au moins 95% des compteurs électriques par des compteurs intelligents pour la fin 2019 et au moins 90% des compteurs de gaz naturel pour la fin 2020. Pour l'électricité, cet objectif a été atteint, avec un taux d'installation de 95% aujourd'hui, selon Luxmetering. Dans le secteur du gaz naturel, seuls 75% des points de comptage étaient équipés au 30 juin 2020, selon l'ILR. La date cible pour un taux d'installation de 90% a été  repoussée au 31 décembre 2021, «au vu de la crise sanitaire».

L'objectif affiché du déploiement du système de comptage intelligent est que le consommateur puisse mieux maîtriser sa consommation d'énergie, et réaliser ainsi des économies. 

(ol/L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats