Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

27 mars 2020 16:20

Le Luxembourg contre le virus

Le plus jeune patient décédé n'avait que 53 ans

LUXEMBOURG - Six personnes sont mortes en 24 heures au Luxembourg, ont indiqué Xavier Bettel et Paulette Lenert, qui ont fait le point sur les conséquences humaines de la crise sanitaire, vendredi.

Avec six morts de plus en 24h dont une personne transférée depuis l'hôpital de Mulhouse, le Luxembourg a connu une journée noire en pleine épidémie de coronavirus. En tout, cela porte à 15 le nombre de personnes décédées dans le pays.

«Derrière ces chiffres, il y a des familles en deuil. Il y aura encore d'autres décès. Ce virus est mortel pour les plus vulnérables, mais pas seulement. Il n'y a pas de victimes typiques», a expliqué le Premier ministre Xavier Bettel, lors d'une conférence de presse, vendredi, appelant la population à «la discipline» concernant le confinement.

«La moyenne d'âge des personnes décédées est de 80 ans»

Quelques instants plus tard, la ministre de la Santé, Paulette Lenert, révélait que le plus jeune patient décédé avait seulement 53 ans. «La moyenne d'âge des personnes qui ont succombé au coronavirus est de 80 ans», a poursuivi la ministre. 148 patients sont actuellement hospitalisés, dont 25 en soins intensifs.

En tout, 1 605 personnes ont été testées positif au coronavirus (54% d'hommes), dont 1 135 résidents. 40 d'entre elles sont déjà guéries, un chiffre «qui va augmenter dans les semaines à venir». L'âge moyen des personnes infectées est de 46 ans.

«Le pays qui teste le plus dans le monde»

Au total, ce sont 13 738 tests qui ont été effectués par le Luxembourg, faisant du Grand-Duché «le pays qui teste le plus dans le monde», s'est félicitée ministre qui s'est voulue rassurante sur les capacités d'accueil des patients au Luxembourg. Le pays devrait disposer à moyen termes de 300 lits dans les différents services de réanimation.

Pour s'assurer de disposer d'assez de médecins, le Luxembourg a également décidé de mesures exceptionnelles concernant le personnel médical. Ainsi les médecins libéraux seront provisoirement intégrés à la fonction publique avec un «contrat exceptionnel» d'employé d’État, a annoncé le Premier ministre, en plus d'autres mesures concernant l'emploi.

«Nous allons beaucoup plus loin que d'autres pays», a-t-il conclu, comme pour marteler que le Luxembourg mettra tout en œuvre pour passer le cap de cette crise sanitaire, unique dans l'histoire récente.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats