Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

11 février 2021 16:47

Cinéma au Luxembourg

Cette année, le LuxFilmFest sera hybride

LUXEMBOURG - Les organisateurs du Luxembourg City Film Festival ont dévoilé les grandes lignes de la 11e édition, prévue du 4 au 14 mars, en salle et en ligne.

La onzième édition du Luxembourg City Film Festival, prévue du 4 au 14 mars, sera proposée cette année en version hybride. Les films sélectionnés seront en effet projetés en salle, où l’accès sera limité à 100 personnes, mais également en ligne. Pandémie oblige, la sélection des films a été plus compliquée, car de nombreux films ont été vendus à des plateformes, et parce qu’il existe pas mal d’incertitudes en ce qui concerne les festivals.

Comme l’an dernier, les femmes cinéastes seront bien représentées, la sélection globale étant constituée à 50% de réalisatrices. L’équipe du LuxFilmFest ayant à cœur de «faire entendre leurs voix». Au total, 175 films seront présentés, 115 en salles et 60 en ligne.

L'actrice luxembourgeoise Vicky Krieps à l'affiche

En ouverture, sera proposé le film «Nomadland» de Chloé Zhao, avec Frances McDormand, dans un rôle qui pourrait la voir récompensée aux prochains Oscars. Lors de la remise des prix, ce sera «The United States vs Billie Holiday» de Lee Daniels, centrée sur la vie perturbée de la chanteuse de jazz américaine.

Enfin, «There is no evil» de Mohammad Rasoulof viendra clôturer le festival. À noter également parmi les temps forts, en sélection officielle hors compétition, le film «De nos frères blessés» d’Hélier Cisterne, avec Vincent Lacoste et l’actrice luxembourgeoise Vicky Krieps, et un court métrage de Pedro Almodovar.

(Cédric Botzung/L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats