Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

Certaines stations d'épuration du Luxembourg ont été entièrement inondées, a indiqué Carole Dieschbourg. (photo: Editpress/© Julien Garroy / Editpress)

14 septembre 2021 13:05

Au Luxembourg

Des millions de dégâts sur les stations d'épuration

LUXEMBOURG – Les stations de traitement des eaux usées ont elles aussi subi de gros dégâts lors des inondations de juillet dernier.

Routes détruites, voies ferrées endommagées, coupures de courant et eau potable polluée. Les inondations du 14 et du 15 juillet ont en partie paralysé le pays et impacté la vie de nombreux habitants dans leurs besoins fondamentaux.

Rien qu'au Luxembourg, les inondations ont touché quatre stations d'épuration de façon significative et causé des dégâts s'élevant à plusieurs millions d'euros, comme le rapporte la ministre Déi Gréng de l'Environnement, Carole Dieschbourg, en réponse à une question parlementaire du député DP Gusty Graas. Ces dégâts «montrent également l'envergure des inondations vécues, car les stations d'épuration sont planifiées et construites pour résister à une crue centennale», a-t-elle ajouté.

Une partie de la station d'épuration de Bettembourg a été inondée. Les stations d'Echternach, de Rosport et de Moersdorf ont même été complètement inondées et la majorité des installations électriques, techniques et électromécaniques a été détruite. Si une reprise du traitement mécanique des eaux usées a été possible au bout de deux jours, le traitement biologique n'a cependant pu être rétabli de manière provisoire qu'au bout d'une semaine, étant donné que la plupart des pièces de rechange avaient également subi les dégâts des eaux. Des interventions seront nécessaires dans les semaines et mois à venir pour remplacer les installations provisoires.

À réparer ou à remplacer

D'après la ministre, l'impact sur les milieux aquatiques ne peut pas être évalué, car aucun prélèvement n'a été réalisé sur les stations d'épuration ni dans les cours d'eau récepteurs pendant les inondations, pour des raisons de sécurité. Vu les nombreux facteurs tels que les débits très importants dans les cours d'eau, les débordements des réseaux d'assainissement du système mixte et les déversements résultant des inondations de caves et égouts, une interprétation des résultats et une appréciation quant à l'origine de la pollution aurait été impossible.

L'évaluation des dommages financiers est toujours en cours. Il s'agit avant tout de savoir si les équipements peuvent être «simplement» réparés ou s'ils doivent être remplacés. Selon les estimations provisoires du ministère de l'Environnement, les dégâts sur la station d'épuration d'Echternach s'élèvent à deux millions d'euros et à 500 000 euros chacune pour les stations de Rosport et de Moersdorf. À ceci s'ajoutent les dégâts sur les installations du réseau telles que les stations de pompage, les bassins d'orage ou encore les collecteurs.

(L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats