Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

À partir du mercredi 24 février, Kinepolis privatisera tous les jours de la semaine certaines de ses salles à Belval et au Kirchberg. (photo: Vincent Lescaut)

17 février 2021 18:16

Au Luxembourg

Kinepolis propose des séances de cinéma en privé

LUXEMBOURG - Il sera possible à partir du 24 février, de privatiser une salle à Kinepolis Belval ou Kirchberg pour un groupe de dix personnes au maximum, au tarif de 199 euros.

«Élargir notre offre et proposer une nouveauté». Kinepolis annonce ce mercredi le lancement d'un nouveau concept, à savoir «Kinepolis Privé». Le principe: permettre à ses clients, à partir du mercredi 24 février (les préventes ouvrent ce mercredi), de privatiser une salle à Kinepolis Belval ou Kinepolis Kirchberg, pour un groupe allant jusqu’à dix personnes (famille, amis ou collègues). Et ce, tous les jours de la semaine.

«Ils pourront voir en exclusivité des films parmi la programmation actuelle, sélectionnés spécialement pour eux», explique Kinepolis Luxembourg, dans un communiqué. Une expérience à vivre «en toute sécurité par la stricte application des mesures de précaution en vigueur dans les cinémas Kinepolis». Interrogée par L'essentiel, Maud Franz, manager B2C de Kinepolis Luxembourg, précise que le groupe n'a pas eu besoin d'obtenir d'autorisation de la direction de la Santé pour lancer «Kinepolis Privé». «Les règles qui devront s'appliquer comme le port du masque, la distanciation sociale avec des personnes extérieures à son "ménage" ou l'interdiction de boire ou manger, sont les mêmes que celles s'appliquant déjà dans les salles qui accueillent du public».

À quel tarif? Kinepolis demande un prix forfaitaire de 199 euros pour la location de la salle, quel que soit le nombre de convives. À chaque organisateur de décider de voir le film en solo, à 5 ou à 10. «Nous n'avons pas fixé d'objectifs en termes de nombre de réservations ou de recettes», note Maud Franz. À noter que le concept a déjà été lancé dans les cinémas du groupe aux États-Unis. «Nous nous en sommes inspirés», indique-t-elle.

Il est possible de consulter toutes les informations sur «Kinepolis Privé» sur ce lien.

(ol/L'essentiel )

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats