Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

Les premières invitations ont été envoyées pour les personnes de moins de 65 ans. (photo: Julien Garroy)

01 mars 2021 19:13

Au Luxembourg

La vaccination des moins de 65 ans est lancée

LUXEMBOURG - Le Luxembourg a lancé la cinquième phase de vaccination qui concerne les personnes de 55 à 65 ans. Pour eux, c'est le vaccin d'AstraZeneca qui sera utilisé.

Place à la cinquième et avant-dernière phase de vaccination au Luxembourg. Le ministère de la Santé a annoncé le lancement de la vaccination pour les personnes de moins de 65 ans, lundi. Les premières invitations ont été envoyées. Pour mémoire, la ministre de la Santé Paulette Lenert avait précisé que cela débuterait avec les personnes les plus âgées de la tranche d'âge (55-64 ans).

Les résidents concernés se verront donc injecter des doses du vaccin AstraZeneca. Un choix expliqué par le ministère suite à aux interrogations de plusieurs pays européens, dont le Luxembourg, sur l’efficacité de ce vaccin pour les personnes plus âgées.

«Dans son avis du 4 février, le Conseil supérieur des maladies infectieuses (CSMI) avait retenu que bien que l'efficacité du vaccin d'AstraZeneca contre les formes sévères (hospitalisation) et le décès soit excellente, quelle que soit la classe d'âge, les données d'efficacité vaccinale pour les personnes au-delà d’un certain âge étaient à ce moment-là encore assez limitées», a justifié le gouvernement.

La prochaine phase sera la dernière

«Dans le contexte actuel où on dispose d'autres vaccins pour lesquels les données d'efficacité chez la personne âgée ou hautement vulnérable sont plus solides, il est préférable de privilégier l’administration des vaccins de BioNTech/Pfizer et Moderna aux personnes âgées de 65 ans et plus, et de proposer la vaccination par le produit d'AstraZeneca aux personnes plus jeunes», a-t-il poursuivi dans un communiqué. Le ministère a également saisi le CSMI pour un avis sur l'âge limite d'administration du vaccin AstraZeneca.

Pour mémoire, le Luxembourg avait défini 6 phases de vaccination pour l'ensemble de sa population. La prochaine et dernière phase concernera «les personnes précaires, vivant en collectivités ou exposées à l'infection du fait de leur activité, et «la population résidente générale de 16 à 54 ans, en commençant par les plus âgés et en allant jusqu'aux plus jeunes».

(L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats