Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

L'Administration fiscale récupère une partie du 13e mois perçu.

14 septembre 2021 18:35

Au Luxembourg

Le 13e mois subit bien une vraie imposition

LUXEMBOURG - Le 13e mois que touchent certains salariés est bien soumis à une taxation. Mais celle-ci n'est pas supérieure à celle d'un mois traditionnel.

Le 13e mois dont bénéficient certains salariés est bien soumis à une taxation, mais celle-ci n'est pas supérieure à celle d'un mois traditionnel, a indiqué ce mardi Pierre Gramegna, ministre DP des Finances, en réponse au député Roy Reding.

Cette imposition a rapporté environ 243 millions d'euros en 2019, puis 298 millions d'euros en 2020. L'élu libéral explique cependant que le calcul reste approximatif, dans la mesure où le 13e mois n'est pas taxé en tant que tel. La somme perçue est ajoutée au revenu annuel du contribuable et remonte sa base imposable. Mais elle ne peut pas être isolée.

En comparaison, la puissance publique a perçu l'an dernier 346 millions d'euros par mois au titre des impôts sur les salaires réguliers.

(L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats