Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

Tim Clarke vient pour la première fois au Luxembourg. (photo: Capture d'écran YouTube)

14 septembre 2021 09:00

Jeux au Luxembourg

Un marionnettiste en vedette dans la capitale

LUXEMBOURG – Tim Clarke, créateur des Boglins, effectuera mardi deux séances de dédicaces dans des magasins de la capitale.

C’est l’un des monstres sacrés du monde du jeu qui se rend ce mardi au Luxembourg. Tim Clarke, marionnettiste qui a notamment participé au Muppet Show et a créé les Boglins, sera dans la capitale pour deux séances de dédicaces, dans le magasin Domino, puis au Réservoir. «Je suis déjà venu plusieurs fois en Europe, mais c’est la première fois que je viens au Luxembourg», reconnaît l’Américain, joint par L’essentiel.

Sa création la plus célèbre reste les Boglins, ces personnages des années 1980 qui ont connu une nouvelle édition cette année. «Le succès était très important, même inattendu, tout s’est vendu directement aux États-Unis», explique leur créateur. «J’ai toujours de nouvelles idées, ce n’est pas un problème d’imaginer de nouveaux personnages», reprend Tim Clarke.

Le métier a changé

Les acheteurs seraient «autant ceux qui ont connu les Boglins étant jeunes que les enfants d’aujourd’hui, mis au parfum par leurs parents», selon le marionnettiste, actuellement en tournée européenne. D’après lui, le succès de la série tient «à la liberté d’action que ces jouets laissent aux enfants. Ils peuvent s’exprimer en créant leur propre monde. Cela aide notamment les plus timides».

Tim Clarke, qui dit travailler «sept jours sur sept» sur ses personnages, estime que le métier est «plus rapide aujourd’hui» que lorsqu’il s’est lancé dans les marionnettes, grâce aux avancées techniques. Il cite la modélisation en 3D, qui faciliterait la création. À propos de l’identité de ses personnages, l’artiste «s’inspire parfois de tendances de société, mais pas toujours». Ce qu’il aime, c’est «rendre amusantes des petites choses du quotidien».

• Mardi à 14h chez Domino et à 16h au Réservoir.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats