Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

Le Conseil d'administration du Centre hospitalier du Nord a décidé «à l'unanimité de déposer une plainte contre X auprès du Parquet». (photo: Editpress)

01 mars 2021 15:21

Irrégularités au Luxembourg

Vaccination suspecte: le CHdN porte plainte

ETTELBRUCK - Une enquête a été ouverte et une plainte déposée après que six doses de vaccins ont été injectées à des personnes non prioritaires au Centre hospitalier du Nord.

Les hôpitaux du pays ont reçu de quoi vacciner quelque 7 400 personnes mais tous n'ont pas appliqué les mêmes règles concernant la vaccination. Ils ont eu une certaine latitude dans les priorisations, mais la ministre leur a récemment demandé de «vérifier leur liste de vaccinés». Certains ont privilégié les personnes les plus exposées, d'autres ont immunisé des soignants à la retraite... Des protocoles qui peuvent entretenir un certain flou et aboutir à certains débordements.

Ainsi, après l’affaire de la vaccination de trois membres du conseil d’administration des Hôpitaux Robert-Schuman, c'est au tour du Centre hospitalier du Nord d'être aujourd'hui pointé du doigt. La ministre de la Santé Paulette Lenert a annoncé le week-end dernier sur 100,7 qu’une enquête était en cours concernant des irrégularités dans la vaccination de l'établissement. Six doses résiduelles auraient ainsi été injectées à des personnes qui ne travaillaient pas activement à l'hôpital. Il s'agirait de personnes de la famille d'un soignant.

«Il faut de la transparence»

Réuni en séance extraordinaire, le Conseil d'administration du Centre hospitalier du Nord a décidé «à l'unanimité de déposer une plainte contre X auprès du Parquet», a -t-il indiqué dans un communiqué lundi. Il s'est engagé «à mettre en place des mesures concrètes», «afin d’écarter toute irrégularité future des administrations de vaccins et de garantir le strict respect des consignes du Ministère de la Santé. Le CHdN a indiqué avoir «chargé le Directeur Général, Prof Dr Hans-Joachim Schubert d’intensifier les mesures de surveillance des procédures de vaccination».

Quelles sanctions risquent les fraudeurs? Les lois «Covid» ne les prévoient pas spécifiquement, le droit commun devrait s'appliquer. Reste à savoir à quel délit comparable cela pourra être apparenté. L’Allemagne prévoit de son côté d’imposer de lourdes amendes pour ce type de fraude. La question pourrait se poser au Grand-Duché. «La confiance des gens concernant le vaccin et les priorités à respecter est importante. Il faut de la transparence sur l'utilisation d'un vaccin rare», insiste Mars Di Bartolomeo, président de la Commission Santé à la Chambre, qui rappelle toutefois que ces irrégularités restent «des cas isolés» et ne sont pas de la règle.

(nm/L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats