Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

Il est question de violences physiques et verbales sur leurs petits camarades, mais aussi sur les enseignants et le personnel de la cantine. (photo: Pexels)

03 mars 2021 14:49

Village en France

Un groupe d'enfants de 6 à 7 ans sème la terreur

Des parents, enseignants et élèves s'inquiètent de l'attitude d'un groupe d'enfants, multipliant insultes et violences dans un petit village de l'Eure.

Saint-Éloi-de-Fourques, petit village de l'Eure qui compte un peu plus de 500 âmes, fait parler de lui depuis quelques jours. La raison? Un groupe d'élèves de 6 à 7 ans fait vivre un enfer dans sa classe de CP-CE1 qui compte 22 enfants, au sein de l'école primaire de la commune. Les faits, rapportés par plusieurs médias français, ont débuté à la rentrée de septembre 2020 et la situation n'a cessé de se dégrader depuis.

Il est question de violences physiques et verbales sur leurs petits camarades, mais aussi sur les enseignants et le personnel de la cantine. Dans le réfectoire, les chaises et objets volent, un élève ayant même été menaçant avec un couteau selon une représentante des parents d'élèves interrogée par le quotidien local Paris-Normandie. De quoi traumatiser les autres enfants et les encadrants, dans un cycle scolaire de CP-CE1 important en matière d'enseignement et déjà perturbé par le contexte sanitaire.

Ces dernières heures, les parents se sont mobilisés pour trouver des solutions, par exemple un dédoublement de la classe. Ils annoncent aussi vouloir bloquer l'école le 12 mars. Un élève, souffrant de problèmes «médicaux et psychologiques», poserait problème en particulier. La situation prend de telles proportions que le maire du village, Denis Szalkowski, était interrogé par BFMTV mercredi matin. Il a indiqué prendre le problème très au sérieux mais la réponse de l'Éducation nationale en termes de moyens humains et logistiques se fait attendre. «Le problème nous dépasse», a indiqué l'élu.

(L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats