Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

11 octobre 2020 19:26

Dans les Vosges

Un homme amène un obus actif aux gendarmes

CHÂTEL-SUR-MOSELLE - Un homme qui se promenait samedi dans la forêt a eu une idée étonnante lorsqu'il est tombé sur un engin suspect. Il n'y a heureusement pas eu de drame.

«Quitte à déposer quelque chose devant une gendarmerie, préférez un petit mot de soutien ou un joli dessin», préfère en rire la gendarmerie des Vosges. Un homme qui se promenait samedi dans la forêt de Châtel-sur-Moselle, a eu une idée étonnante lorsqu'il est tombé sur un obus américain datant de la Seconde Guerre mondiale, rapporte Vosges Matin. Il a ainsi embarqué l'engin pour pour l'amener à la brigade de gendarmerie, plutôt que le laisser en forêt et prévenir les autorités.

Face au danger, les gendarmes ont demandé au promeneur de poser avec soin l'objet par terre. Ils ont ensuite mis en place un périmètre de sécurité, d'autant que plusieurs habitations entourent la brigade. Le service de déminage de Colmar (Haut-Rhin) a ensuite ensuite été appelé à l'aide. Il a établi sur place que l'obus était encore actif, et qu'il pouvait donc encore exploser. Les démineurs ont neutralisé l’obus, et l'ont emporté pour le détruire.

La gendarmerie des Vosges en profite pour rappeler les gestes recommandés en cas de découverte d'un en gin suspect: ne pas manipuler l’engin suspect, le protéger et le masquer des vues, baliser la zone, ne pas se fier aux «connaisseurs», et appeler les autorités.

(ol/L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats