Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

Bruno et Christine se sont dit «oui», il y a peu, avec un tee-shirt assez significatif. (photo: Facebook Caroline Cassart)

14 septembre 2021 12:51

À 60 km du Luxembourg

Un tee-shirt «Fuck You Corona» pour se dire «oui»

OUFFET - Après 30 ans de vie commune, un couple de Belges a décidé de se marier avec un message fort, symbolisant une lutte commune très ardue face au Covid-19.

Depuis la fin de l'hiver 2020, nous avons tous été marqués de près ou de loin par l'émergence du Covid-19 dans nos vies. Dix-huit mois plus tard, certains voient enfin le bout du tunnel et n'hésitent pas à exprimer toute la rage qu'ils ressentent par rapport à ce satané virus qui a terriblement bousculé notre quotidien. La presse régionale belge nous apprend, ce mardi 14 septembre 2021, qu'un couple s'est ainsi marié avec un tee-shirt «Fuck You Corona». Mais pourquoi donc tant de vulgarité?

Tout simplement, car Christine et Bruno se considèrent aujourd'hui comme de véritables rescapés du Covid-19. Après 30 ans de vie commune, selon les journaux du Groupe Sud Presse, le couple originaire d'Ouffet, petite commune liégeoise située à 60 km au nord du Grand-Duché, a récemment décidé de passer devant la bourgmestre pour se dire «oui». «Nous étions pourtant anti-mariage», reconnaît Christine, mais lorsque Bruno s'est réveillé en soins intensifs après 10 semaines de coma, «je lui ai dit qu'on allait se marier, pour rigoler». Une petite blague qui s'est transformée en photo improbable début septembre.

«Après une année très compliquée, j’ai eu enfin l’honneur de vous marier», s'est félicitée la bourgmestre d'Ouffet Caroline Cassart, photo à l'appui et avec une émotion non dissimulée. «Quel moment privilégié que d’avoir pu vous unir en ce jour spécial. Je vous souhaite tout le bonheur du monde dans cette nouvelle vie "officiellement" à deux. Vous avez tout gagné!». Les journaux du Groupe Sud Presse rappellent encore que les deux jeunes mariés ont été durement touchés par le Covid. Bruno par une forme très grave qui l'a conduit à l'hôpital de décembre 2020 à mai 2021 et Christine jusqu'en soins intensifs, avec 14 jours d'hospitalisation. «Fuck You Corona!».

(fl/L'essentiel )

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats