Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

02 janvier 2021 12:12

Au Yémen

Un obus tiré sur une salle de mariage, 5 morts

Cinq femmes sont mortes et des enfants ont été blessés dans l'explosion d'un obus tiré sur une salle de mariage à Hodeïda.

Le projectile a touché la salle des fêtes tard vendredi soir dans la ville portuaire de Hodeïda, située dans le sud-ouest du Yémen en guerre, sur la mer Rouge, ont indiqué samedi un responsable du gouvernement et des témoins.

L'attaque illustre une situation volatile qui prévaut dans cette ville où une trêve négociée par l'ONU est globalement respectée depuis 2018 par les rebelles Houthis et les forces progouvernementales. La ville est contrôlée par les Houthis mais les pro-pouvoir sont présents à la sortie sud de Hodeïda.

Cinq morts et sept blessés

La salle de fêtes touchée est proche de l'aéroport de Hodeïda, situé à la sortie sud, sur la ligne de front entre les camps rivaux qui se sont mutuellement accusés de l'attaque, ont rapporté des témoins.

Cinq femmes ont péri et sept personnes dont des enfants ont été blessées, d'après la même source. «L'explosion s'est produite à l'entrée du complexe comprenant plusieurs salles de mariage», dans une zone contrôlée par les Houthis, a raconté à l'AFP un témoin, ajoutant que la foule assistait au mariage d'un des partisans des rebelles.

Salle des fêtes ciblée

«Nous condamnons ce crime odieux commis par les Houthis qui ont pris pour cible une salle des fêtes», a déclaré à l'AFP le général Sadek Douid, représentant du gouvernement à la commission mixte pour maintenir la trêve à Hodeïda.

Le «gouverneur» de Hodeïda désigné par les Houthis, Mohammed Ayache, a attribué l'attaque aux forces progouvernementales. «Les forces de l'agression commettent des crimes et n'hésitent pas à en rejeter la responsabilité sur les autres», a-t-il déclaré sur la chaîne de télévision des rebelles Al-Massirah.

(L'essentiel/afp)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats