Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

Selon le magazine «Forbes», JAY-Z est devenu le premier rappeur milliardaire en 2019. (photo: AFP)

26 octobre 2020 20:36

Aux États-Unis

Le rappeur JAY-Z lance sa marque de cannabis

Après le champagne, le cognac ou encore la musique en ligne, le mari de Beyoncé s’attaque à un nouveau marché. Le rappeur de 50 ans n’est pas un novice en matière de drogue.

La star du hip-hop n’en finit plus de diversifier ses activités. Après avoir investi dans le champagne Armand de Brignac, dans le Cognac D’Ussé et dans la plateforme de streaming Tidal, JAY-Z se lance sur le marché de la vente en ligne de marijuana. Depuis quelques jours, sur le site web de son entreprise, située en Californie (USA) où l’usage récréatif du cannabis est légal, on peut découvrir en images comment le personnel cultive les fleurs afin qu’elles dégagent «une fumée de qualité».

On rappellera que le rappeur de 50 ans n’est pas un novice en matière de drogue. Celui qui a été dealer, avant de connaître le succès, occupe depuis 2019 le poste de responsable de la stratégie au sein d’une des principales entreprises de vente de cannabis en Californie.

Pour marquer le coup du lancement de sa marque Monogram, JAY-Z a publié sur Tidal une playlist intitulée: «Monogram: Sounds From The Grow Moon». On n’y retrouve que des morceaux fumeux comme «Expensive Shit» de Fela Kuti, «Legalize It» de Peter Tosh ou encore «Stoned Is the Way of the Walk» de Cypress Hill.

(L'essentiel/jde)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats