Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

L’artiste animait les vendredis soir sur Capital Xtra depuis 2018. (photo: Instagram)

03 février 2021 10:40

Scandale au Royaume-Uni

Il fallait acheter l'animateur pour passer à la radio

DJ Tiiny, célèbre DJ et animateur britannique, a été viré d’une radio très connue, après qu’un producteur a révélé qu’il fallait le payer pour qu’il diffuse des titres.

DJ Tiiny, qui animait le créneau du vendredi, de 19h à 21h, sur Capital Xtra depuis 2018, a été viré pour faute grave de la radio urbaine londonienne de renommée mondiale. Celui qui est aussi connu pour être l’un des DJ de tournée du rappeur Stormzy est accusé d’avoir demandé de l’argent aux artistes pour les mettre en avant.

Le scandale a éclaté après qu’un producteur a révélé que DJ Tiiny lui avait proposé par e-mail de lui verser environ 230 euros en échange d’une diffusion radio et d’un placement durant deux semaines sur une playlist Spotify. Sur Twitter, Frank Boakye-Yiadom, de son vrai nom, s’est excusé d’avoir profité de sa position. «J’assume l’entière responsabilité de mes actes et j’accepte pleinement les conséquences», a-t-il écrit.

La monétisation des playlists interdite

Comme le rappelle le «Guardian», la payola, pratique très en vogue dans les années 1970 et 1980, est interdite au Royaume-Uni.

«Aucun arrangement commercial impliquant un paiement ou la fourniture d’une autre contrepartie au diffuseur ne peut influencer la sélection ou la rotation de la musique à diffuser», est-il spécifié dans le règlement radio de l’Ofcom (Office of Communications). Sur Spotify, bien que les annonces de placements contre rémunération sur des listes de lecture soient légion sur la Toile, la monétisation des playlists est également formellement interdite.

(L'essentiel/jde)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats