Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

10 novembre 2020 11:31

Défense des animaux

Wejdene avec un ours: elle s'attire les foudres de Peta

Les associations de défense des animaux n'ont guère apprécié que la jeune chanteuse fasse appel à un ours domestiqué dans son nouveau clip.

C'est le genre de polémique à laquelle Wejdene va devoir faire face si elle poursuit longtemps dans le métier: tous ses faits et gestes, artistiques ou privés, vont être scrutés et analysés. Si la jeune chanteuse a l'air de déjà bien maîtriser son image, elle a toutefois laissé passer un détail qui pourrait lui porter préjudice. Dans son dernier clip, «16» - sorti dimanche et qui compte déjà plus de 1,7 million de vues - elle apparaît tenant... un ours en laisse.

Une séquence qui a évidemment fait bondir les associations de défense des animaux. Et notamment PETA qui lui a adressé une lettre: «Vous l’ignorez sûrement, mais les ours utilisés dans l’industrie du spectacle subissent des maltraitances physiques et psychologiques terribles, même si elles ne sont pas toujours visibles lors d’une journée de tournage. Pour ces animaux sauvages, la docilité nécessaire au tournage d’un clip ne peut être obtenue qu’au prix d’un dressage particulièrement violent, fait de coups et de privations», indique l'association, qui demande à Wejdene de s'investir dans la cause animale. «En tant que personnalité suivie et admirée par des millions de personnes, un tel engagement aurait un impact extrêmement positif».

La jeune femme n'a pas encore pris la parole pour éteindre l'incendie.

(mc/L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats