Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

Le Slovène Primoz Roglic à l’arrivée de la 8e étape du Tour d’Espagne. Son vélo vient de se vendre 19 000 euros. (photo: AFP)

01 janvier 2021 16:04

Cyclisme/Économie

Des vélos de pros qui se vendent très cher

En vue de la saison prochaine, les Néerlandais de la Jumbo-Visma changent de matériel. Leurs anciens vélos, vendus aux enchères, vont servir à la relève du cyclisme.

L’équipe de Primoz Roglic, vainqueur cette année de Liège-Bastogne-Liège et deuxième du Tour de France, va changer de marque de vélos. Elle va passer de Bianchi à Cervélo. L’une des meilleures formations au monde a donc décidé de vendre ses machines originales aux enchères au cours d’une campagne intitulée «Continue the Ride». Le but étant de donner une nouvelle vie à des vélos qui ont vraiment gagné des courses, mais aussi de contribuer au développement du cyclisme et des jeunes talents.

Ces enchères, qui se sont terminées le 27 décembre, ont rapporté beaucoup plus que prévu à l’équipe néerlandaise, grâce à des fans inconditionnels qui n’ont pas hésité à délier la bourse. Et quand on vend un vélo ayant couru dans les pelotons professionnels, les prix grimpent très vite. Le Bianchi Oltre XR4 2020 Nero (les spécialistes apprécieront) utilisé par Primoz Roglic lors de ses victoires à Liège-Bastogne-Liège, ou lors de plusieurs étapes du Tour d’Espagne, a atteint le prix de 19 000 euros, le chiffre le plus élevé de cette vente aux enchères.

Certificat d'authenticité

Un de ses autres vélos a atteint la somme de 14 000 euros, et celui utilisé dans le contre-la-montre du Tour de France qui a été fatal à Roglic, a finalement coûté la coquette somme de 12 250 euros. Du côté de l’autre star de l’équipe, Wout Van Aert, le Bianchi Aquila TT Celeste utilisé à l’occasion de son titre national du contre-la-montre et lors d’une victoire sur la grande boucle en 2019 a atteint le montant de 17 000 euros.

Le Bianchi Oltre XR4 que Van Aert a utilisé pour gagner le Milan-San Remo de cette année a trouvé preneur à 15 000 euros. Les autres coureurs de la Jumbo-Visma ont également fait don de leurs machines. Les enchères se sont élevées à 8150 euros pour Tony Martin, 8 000 euros pour George Bennett, 9 500 euros pour Tom Dumoulin, ou encore 8 550 euros pour Dylan Groenewegen.

En outre, les gagnants des offres recevront les vélos accompagnés d’un certificat d’authenticité signé par le directeur de l’équipe, Richard Plugge, qui assure que le cadre acheté sera celui d’origine, rayures et dommages compris.

(L'essentiel/Claude-Alain Zufferey)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats