Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

22 février 2021 10:40

Football - Premier league

Bielsa défend son gardien malgré ses bourdes

L’entraîneur de Leeds ne compte pas lâcher Illan Meslier, même si le Français a encore encaissé un drôle de but, vendredi, face à Wolverhampton.

Le but intervient vers la 40e seconde

Vendredi soir en ouverture de la 25e journée de Premier League, Leeds s’est incliné 1-0 sur la pelouse de Wolverhampton. Le seul but de la rencontre a été inscrit contre son camp par le gardien Illan Meslier (63e). Sur ce coup-là, le Français n’a pas eu de chance. Suite à une grosse frappe d’Adama Traoré, qui a heurté la barre transversale, le ballon est reparti en direction du champ de jeu. C’est là qu’il a rebondi au passage sur le dos du portier des Peacocks.

Question malchance, l’ancien gardien du FC Lorient (Ligue 1) donne de sa personne. Lui, qui est au plus mal en ce début d’année avec Leeds, n’avait pas besoin de cela. Car Illan Meslier est déjà depuis longtemps sous le feu des critiques. Il a réalisé sept matches sans prendre de but, mais il alterne le meilleur et le pire, et il y va régulièrement de sa bourde.

Les Peacocks possèdent la deuxième plus mauvaise défense de Premier League avec 43 buts encaissés en 24 rencontres. Dans ce contexte chaud bouillant, Marcelo Bielsa a toujours soutenu son gardien et n’a jamais songé à le remplacer.

«Tous les gardiens font des erreurs»

Cette saison, le technicien argentin de Leeds est régulièrement interrogé sur les performances d’Illan Meslier. Début janvier déjà, il avait publiquement balayé les critiques qui s’abattaient sur son jeune gardien de 20 ans, après un revers face à Tottenham (0-3).

Jeudi lors de la conférence de presse d’avant-match, Marcelo Bielsa a une nouvelle fois pris la défense de son gardien, alors même qu’il était apparu en grande difficulté dimanche contre Arsenal (2-4). Il avait notamment provoqué un penalty en fin de première période. La presse anglaise avait même affirmé qu’il aurait pu éviter trois des quatre buts concédés. «Tous les gardiens font des erreurs. Ils s’endurcissent lorsqu'ils parviennent à les surmonter», avait déclaré le manager argentin.

Dans le même bateau que Jürgen Klopp

Il a également fait référence à Jürgen Klopp, qui lui aussi, a pris la défense de son dernier rempart Alisson, alors qu’il n’a pas beaucoup aidé Liverpool, ces derniers matches. «Il est normal qu’à ce poste on se fasse critiquer et que les gens oublient ce qui a été fait dans le passé pour se focaliser sur le présent», a poursuivi Bielsa.

Vendredi, après la défaite face à Wolverhampton, l’Argentin n’a pas fait allusion à son malheureux portier. Il a plutôt voulu parler de la chance: «L’équipe doit se surpasser et la chance ne joue pas un rôle dans le résultat. Aujourd'hui, le résultat est défini par l’efficacité», a-t-il commenté.

(L'essentiel/Claude-Alain Zufferey)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats