Navigieren auf L'essentiel Online - Mobile

storybild

Les joueurs du Rayo Vallecano sur le chemin de Miranda del Ebro, avant d’apprendre l’annulation du match.

09 janvier 2021 16:52

Météo folle en Espagne

Des footballeurs condamnés à pousser leur auto

La tempête Filomena a précipité l’annulation de plusieurs matches, dont celui de l’Atlético. Les joueurs du Rayo Vallecano ont eu droit à un entraînement de poussée.

Ces scènes-là sont habituelles du côté de Saint-Pétersbourg ou Copenhague. Mais en Espagne, il est plutôt rare qu’on annule un match de football à cause de la neige. C’est arrivé ce week-end, à cause de la tempête Filomena, qui touche une grande partie du pays mais sévit en particulier sur Madrid: 50 centimètres de neige étaient prévus dans la capitale pour ce samedi.

Corollaire numéro 1: la partie entre l’Atlético et l’Athletic Bilbao, prévue à 16h15, a été renvoyée à des jours meilleurs, ce qui n’arrangera pas les Colchoneros, un leader de la Liga qui comptait déjà deux matches en retard. Parti vendredi soir de Bilbao, l’avion de l’Athletic n’a jamais pu se poser à Madrid, en raison des très mauvaises conditions météo, et a rebroussé chemin dans la foulée.

Bloqués prêts de trois heures sur le tarmac de l’aéroport de Barajas pour les mêmes raisons, la délégation du Real Madrid a fini par pouvoir s’envoler en direction de Pampelune, où les Merengue affrontent Osasuna, samedi soir à 21h.

Les joueurs du Rayo Vallecano (banlieue madrilène) ont eu moins de chance. Partis par la route pour Miranda del Ebro (à près de 300 km), ils ont vite été freinés en chemin. Au point de se retrouver dans la bordure, à pousser leurs véhicules dans la neige. Une peine qui n’a pas été récompensée puisque le match, prévu samedi, fait partie des trois qui ont été annulés en 2e division, avec Alcorcon-Albacete et Leganes-Almeria.

(L'essentiel)

Recommander

Commentaires

en chargement...

Résultats